Ce label permettra de faciliter la sélection de sources de qualité en simplifiant et en standardisant davantage la présentation de l’information :

– Un label pour les distributeurs (MQAS et BPD)
– Un label pour les sites de production (BPF)
– Un label à plusieurs niveaux permettant la comparaison de différentes sources et une gradation en fonction du niveau d’assurance qualité garanti

 

 

 

Le label pourra être accordé à la suite d’audits et sera issu de notre système de rating (voir exemple de représentation de résultat d’audit MQAS ci-dessus). Seules les sources pouvant être recommandées comme fournisseurs potentiels (c’est-à-dire garantissant le minimum d’assurance qualité nécessaire) se verront proposer le label.

Il y aura différents niveaux de label afin d’établir une gradation en fonction du niveau d’assurance qualité observé. Cette gradation permettra d’une part de donner une préférence aux fournisseurs proposant un meilleur niveau, et d’autre part, d’inciter les compagnies qui le souhaitent à investir dans leur assurance qualité afin d’améliorer leur niveau de labélisation.

Un accompagnement pourra leur être proposé afin de les aider à atteindre cet objectif.

Ce système de label permettra de mettre en valeur les producteurs / distributeurs qui font un travail de qualité, et ainsi leur permettre de sortir de la masse des compagnies avec lesquelles ils se retrouvent en concurrence sans moyen concret aujourd’hui de prouver qu’ils sont meilleurs. Ceci répondra également aux demandes grandissantes de certains bailleurs d’avoir des moyens de privilégier les sources de qualité.

Les compagnies pourront être auditées sur base volontaire à leur demande ou selon les besoins exprimés des membres. Un premier audit permettra d’avoir une image objective à un instant donné du niveau de qualité et de la possibilité d’octroyer un label. Si besoin, un accompagnement sera proposé aux compagnies afin de leur permettre de progresser et d’obtenir un label de meilleur niveau.

 

 

L’ensemble des résultats sera disponible dans la base de données. Il y aura donc un intérêt marketing pour ces compagnies qui font du travail de qualité, et l’obtention du label devrait in fine leur permettre d’augmenter leurs parts de marché.
La reconnaissance de ce label par les bailleurs de fonds et l’implication des acheteurs seront essentielles pour renforcer son impact et donc faire grandir l’intérêt chez les fournisseurs.